Publié : 21 septembre
Format PDF Enregistrer au format PDF

Je jour le plus long !

Sortie sur les plages du Débarquement 2017

Vendredi 16 juin 2017, les élèves de troisième volontaires ont pu participer à la traditionnelle sortie en Normandie. Organisée comme tous les ans par un Monsieur Leclerc toujours aussi passionné, la journée a commencé fort tôt avec un rendez-vous fixé à 5h au collège.

Après une longue route pendant laquelle les élèves ont pu plonger au cœur du sujet avec la projection du Jour le plus long, notre groupe est arrivé à Sainte-Mère-Eglise pile pour l’ouverture du musée : planeurs, uniformes, accessoires, armes, tout y était pour montrer aux élèves l’aventure incroyable des parachutistes qui ont sauté sur ce village français en juin 1944. Le clocher du village est jusqu’à ce jour décoré par une poupée qui rappelle que l’un des soldats y était resté accroché à l’époque - et cette année, aucun élève ne s’est laissé prendre à croire que c’était encore le corps du vrai parachutiste. Bravo !

Deuxième étape de notre sortie : le cimetière militaire américain de Colleville, terrain cédé par la France aux Etas-Unis. Techniquement, nous étions donc aux Etats-Unis. Mais malgré cela, et contrairement à ce que prétendait Monsieur Eberhardt, les hommes en costume noir sur le parking n’étaient pas des agents de la CIA... juste des chauffeurs de bus bien habillés. La visite des lieux fut un moment émouvant pendant lequel les élèves ont pu se rendre compte du sacrifice de ces jeunes soldats américains dont les 9388 corps sont enterrés en ces lieux.

Direction ensuite Arromanches où nous avons pique-niqué avec une vue imprenable sur la Manche et les vestiges du port artificiel construit à l’époque par les Alliés pour débarquer leur matériel. Une fois que tout le monde restauré, nous avons profité de la séance du cinéma 3D qui a rappelé aux élèves l’essentiel de la bataille de Normandie.

Enfin, la dernière station était constituée par la visite du Musée Pegasus où nos élèves ont pu découvrir l’histoire du fameux pont de Bénouville, capturé le 6 juin 1944 par la 6e division aéroportée britannique, arrivée sur place dans ses planeurs Horsa. Une reconstitution d’un de ces appareils, ainsi qu’un original ayant subi les dégâts du temps, ont impressionné le jeune public.

Retour ensuite pour Mantes la Jolie. Un trafic fluide et une bonne humeur générale nous ont permis de faire ces plus de deux heures de route sans encombres et même d’arriver au collège avec une légère avance sur l’horaire prévu...

Rendez-vous l’année prochaine pour une prochaine édition !